Parkour et entrainement au Parkour

I] Au fait, qu’est-ce que le Parkour ?
Pour reprendre la définition dans l’article correspondant:
Le Parkour répond à une fonction première de l’être humain : se déplacer. C’est un art qui sollicite un véritable esprit de combattant et propose de l’action pure à ses pratiquants.

L’idée de départ est un homme qui court et que rien n’arrête. Le parkour c’est aussi le fait d’aller d’un point A à un point B de la manière la plus rapide et la plus efficace possible.

Un paradoxe subsite alors, quand nous nous entrainons (répétitions de sauts, physique pur, etc.), on nous pose souvent la question qu’est-ce que l’on fait et on répond souvent du Parkour, pourtant majoritairement nous ne faisons pas ce qui est défini plus haut, lorsque l’on sort s’entrainer.

II] Que faisons-nous alors la majorité du temps ?
Concrètement, et pour faire simple, nous nous entrainons au Parkour.
C’est à peu près la même chose, mais il faut néanmoins bien saisir la nuance entre FAIRE du Parkour, et S’ENTRAINER AU Parkour. […]

Freerunning et parkour

Introduction

Bien qu’à l’origine le « parkour » et le « free running » faisaient référence au même art : l’Art du Déplacement, de nos jours ces deux termes définissent deux disciplines bien distinctes dont le but final diffère considérablement, même si elles peuvent à priori sembler similaires pour les non initiés.

Parkour

Origine
Au départ, seul le nom de « L’Art du Déplacement » était utilisé. Toutefois, aux alentours de 1998, Hubert Koundé, un ami de David Belle, inventa un nouveau terme. C’est un dérivé du Parcours de Combattant, la fameuse course d’obstacles proposée par Georges Hébert en tant qu’entraînement militaire. Etant donné l’aspect très proche par nature entre L’Art du Déplacement et la Méthode Naturelle, cela semblait être une logique concordance. Koundé supprima « du Combattant » puisque David Belle n’était plus un soldat et qu’il ne s’agissait pas là d’une discipline leur étant spécifique. Il remplaça également le « c » par un « k » suggérant ainsi une certaine agressivité et la dureté de l’entraînement, puis supprima le « s » final et muet qui allait en contradiction avec la philosophie du Parkour, basée sur l’efficacité. […]

Le Parkour: définition

Plus qu’un art, une façon de vivre !

Sensations, adrénaline et vertige. Puissance, fluidité et maîtrise.

Le Parkour répond à une fonction première de l’être humain : se déplacer. C’est un art qui sollicite un véritable esprit de combattant et propose de l’action pure à ses pratiquants.

Le Parkour est, au départ, une méthode naturelle permettant de développer le corps humain en se déplaçant rapidement et en utilisant l’environnement qui nous entoure dans l’instant. L’art du déplacement ne nécessite aucune structure spécifique, ni aucun accessoire dans sa pratique. Le corps en est le seul outil. C’est une discipline sportive accessible à tous car elle regroupe toutes les aptitudes naturelles du corps humain : courir, sauter, grimper… Un sport qui permet d’explorer les capacités offertes par son corps.

Pouvoir faire face à tous les obstacles qui se présentent, qu’ils soient en milieu naturel, ou sur des structures diverses, le tout dans une recherche de mouvement alliant efficacité et maîtrise.

L’équipement nécessaire se résume à un jogging, un T-Shirt et une paire de baskets de type running. […]