Saut de bras

Texte original posté sur parkour.net, archivé par la FPK en 2014. Il peut avoir été légèrement reformaté, mais est rendu ici dans son contenu original, potentiellement avec toutes les erreurs, imprécisions et manquements d'origine.

Table des matières

  • Définition
  • Conseils
  • Quels muscles entraîner ?
  • FAQ (Questions fréquentes)

Le saut de bras peut être défini ainsi : saut sur un mur, ou autre prise, conclu par une réception avec les bras (et amortie par les jambes).
Termes internet s’y référant : cat leap

[Vidéo supprimée]

Conseils
Attention à ce que vous faites. Les sauts de bras sont pour la plupart dangereux et il est parfois difficile de prévoir ce qui peut arriver. On peut glisser des mains, mettre les jambes trop haut, ne pas avoir assez de force dans les chevilles, mettre les jambes trop en avant, etc… Le résultat est qu’on se retrouve à chuter dans une position dangereuse et qu’on peut se détruire la colonne ou la tête. Progressez étapes par étapes pour bien comprendre comment fonctionne le mouvement dans chaque cas précis.

Quels muscles entraîner ?
Il faut bien sûr des bras et des doigts solides en premier lieu. Il faut aussi de bonnes chevilles pour éviter de se détruire sur certains sauts de bras (il faut faire attention aux réceptions sur une seule jambe par exemple). Les abdominaux sont aussi importants pour résister sur les sauts de bras en contrebas (un saut de bras vers un mur bas plutôt que vers le haut).

FAQ

  • Je me suis explosé la tête en tombant, ça fait mal…
    Il est très important que vous alliez aux urgences. On ne remarque pas toujours une hémoragie interne et seul un médecin pourra faire un vrai diagnostic. On peut mourir sans s’en rendre compte ou alors trop tardivement.
  • Le mur glisse trop, je m’écrase
    Il faut travailler les abdominaux pour mieux amortir avec le corps et ne pas se retrouver à plat contre le mur. Les abdominaux servent à remonter les jambes vers le haut.

Ecrit par Jérome Lebret

Laisser un commentaire