Le saut de précision

Table des matières

  1. Définition
  2. Video
  3. Technique
  4. Conseils

Le saut de précision peut être défini ainsi : saut technique, la plupart du temps à pieds joints, dont la réception se fait sur une petite surface (muret par exemple) et, généralement associé à un saut de détente.

Vidéo montrant des sauts de précision éxecutés par le groupe TeamTraceur (Blane, DC…) [Lien mort]

Technique

On va commencer par décrire un peu les sauts de précision à départ arrêté ou précédés d’une course (les plus basiques).

Atterrissage pieds joints

Le saut de départ doit se faire en utilisant tout le corps. Les bras ont une grande utilité pour un saut, et encore plus sur un départ arrêté.
Il faut alors prendre plus ou moins de hauteur en fonction des sauts. Un saut sur une barrière demande plus de hauteur par exemple. Ca permet d’avoir moins de vitesse horizontale, et donc moins de risque de glissade. Les sauts avec plus de hauteur sont aussi moins rapides et permettent d’avoir le temps de mieux gérer la réception. […]

Le saut de fond

Table des matières

  1. Définition
  2. Technique
  3. Quels muscles entraîner ?
  4. Pour les débutants
  5. Questions fréquentes

Le saut de fond peut être défini ainsi : saut effectué d’une hauteur importante suivi généralement (et c’est même vivement recommandé pour les articulations) par une roulade.

La technique : c’est quoi un vrai saut de fond ?

Pointe des pieds uniquement. Les talons ne doivent jamais toucher le sol sinon le choc est trop brutal au niveau des genoux.
Personne n’interdit d’utiliser les bras, au contraire.
Quand on a une certaine vitesse horizontale, il vaut mieux faire une roulade que d’essayer de tout bloquer dans les jambes.
En général un bon amorti, c’est un amorti silencieux. L’impact est mieux réparti sur le temps : c’est un peu comme si on poussait un sac de boxe au lieu de lui donner des coups secs …
Certains traceurs conseillent de ne pas trop plier les jambes lors d’une réception (pas plus de 90°). Les muscles sont moins performants et l’articulation fait plus d’efforts (et donc risque de bobo) . […]