Le vocabulaire du Parkour

Texte original posté sur parkour.net, archivé par la FPK en 2014. Il peut avoir été légèrement reformaté, mais est rendu ici dans son contenu original, potentiellement avec toutes les erreurs, imprécisions et manquements d'origine.

Le Parkour, comme toute discipline, utilise pour chacun de ses mouvements une appellation bien spécifique. Il ne s’agit ici en aucune façon de se marginaliser ou même de se donner un style, c’est un moyen très naturel pour tout pratiquant de se rattacher à une même base commune afin de simplifier les conversations.
Imaginez deux secondes la boxe sans son uppercut, le basket sans son dunk, le foot sans sa roulette marseillaise… Que faudrait-il mettre à la place ? Un coup de poing ascendant à la pointe du menton adverse, un joueur qui saute ballon en mains et qui le dépose dans le cercle s’y accrochant au passage le temps d’une pause victorieuse… Ca n’aurait plus aucun sens.

Pour le Parkour c’est pareil : synthétiser tout déplacement en un terme simple et compréhensible.

La liste n’en est pas très longue mais elle a son importance, aussi en avons-nous fait un récapitulatif afin de vous aider à y voir plus clair si toutefois vous n’aviez pas encore eu le temps de vous familiariser. Vous verrez qu’ils sont très simples, faciles à retenir et bien souvent s’ « autodéfinissent » tant leur nom vont d’eux-mêmes, pas de fioriture, de mot à rallonge ni aucun effet prostreet urban style que certains ignorants nous prêtent encore : ces noms suivent la même logique que leur discipline -> l’efficacité.

A l’ère numérique, où le savoir est plus simple d’accès, nombre d’entre vous ont de bonnes notions d’anglais et pourront être amenés à lire des articles dans la langue de Shakespeare. C’est pourquoi cette liste comportera en plus les équivalents anglais des termes francophones parfois trop durs à prononcer pour nos amis anglophones. Dans la mesure du possible, et particulièrement dans la section française du forum, merci de conserver les appellations d’origine afin de conserver le Parkour tel qu’il a été créé.

Rappel :

Parkour : l’art de se déplacer à travers son environnement aussi rapidement et efficacement que possible, utilisant seulement le corps humain et mis au point par David Belle

Traceur / traceuse : pratiquant(e) du Parkour

L’Art du Déplacement : appellation utilisée à l’origine par David Belle et les autres pratiquants pour définir leur entraînement avant que le terme « parkour » ne soit inventé. Sont inclus à la fois les mouvements efficaces et esthétiques. Quelques groupes ont gardé ce nom tels que les Yamakasi ou encore les Adrénaline.

Freerunning : créé par Sébastien Foucan, il s’agit d’un dérivé du Parkour mettant l’accent sur la recherche d’un déplacement propre à chaque pratiquant alliant esthétique et fluidité.

Les mouvements du Parkour :

Notez que les anglophones ont tendance à créer plus de termes qu’il n’en existe à la base

La planche : passer d’un état de suspension à un mur, une branche ou une barre, jusqu’à l’appui en effectuant une traction suivie d’une antépulsion
Muscle up

Le passe barrière / passement : franchir un obstacle à l’aide d’un saut suivi d’un appui des mains et d’un passement des jambes sur le côté
One-Two handed vault
Speed vault
Thief vault
Reverse vault

Le passe muraille : technique de franchissement d’un mur d’une hauteur assez importante en prenant appui sur le mur avec un pied pour atteindre une plus grande hauteur
Wall pass
Pop vault

Le demi tour : c’est le moyen le plus simple pour se retrouver accroché de l’autre côté d’une barrière ou d’un muret en un seul mouvement
Turn vault

Le saut de précision : saut technique, la plupart du temps à pieds joints, dont la réception se fait sur une petite surface (muret par exemple) et, généralement associé à un saut de détente
Precision jump

Le saut de détente : saut réalisé avec ou sans élan pour franchir une certaine distance
Gap jump

Le saut de chat / le passement de chat : franchissement d’un obstacle en plongeant et en poussant sur les bras afin de passer ses jambes entre ses bras
Cat / Monkey / Kong vault
Dash vault
Kash vault
Lazy vault

Le saut de bras : saut sur un mur, ou autre prise, conclu par une réception avec les bras (et amorti par les jambes)
Arm jump
Cat jump

Le saut de fond : saut effectué d’une hauteur importante suivi généralement (et c’est même vivement recommandé pour les articulations) par une roulade
Jump from height

La roulade : amortir sa chute en roulant au sol d’une épaule à la hanche du côté opposé
Pk roll

Le lâché : mouvement permettant de passer d’un point de suspension brachiale à un autre par le biais d’un balancement (également appelé gibbon) ou en lâchant le premier point pour atteindre le second en contrebas

Le Tic-Tac : C’est le fait de « rebondir » sur un mur ou autre pour passer un autre obstacle (mur, vide, barrière, etc…)

Complément linguistique

Vault : tout saut impliquant l’utilisation des bras pour franchir un obstacle
Wall run : « course » (plusieurs appuis consécutifs) sur un mur
Under bar : franchissement pieds en avant d’un obstacle type barrière métallique par une de ses ouvertures, en s’accrochant à la barre supérieure
Reverse under bar : pareil que précedemment sauf qu’ici le corps passe en premier ce qui nécessite un demi tour afin d’atterrir sur les pieds.

Topic inspiré de : washingtonparkour

[Auteur inconnu]

Laisser un commentaire